Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous aider   

SASF a besoin de vous. Le moyen le plus simple est de faire un don:

 

Nous contacter

 
90, Chemin des Ecoutoux
38330 St. Nazaire les Eymes
 
SIRET : 502 628 571 00015 
 

Nous rejoindre   

Vous souhaitez vous impliquer ou juste nous soutenir, devenez membre de l'association:

Bulletin d' adhésion  

Vous êtes pilote? Pourquoi pas vous!

Dossier pilote  

Charte du pilote  

 

Documents administratifs   

Conseil d ' administration  

Statuts  

Rapport moral 2015  

Compte rendu de l 'AG DU 23 avril 2016

 

Documents divers   

PA 32R-301 Handbook  

Century 41 Autopilot  

Aide au pilotage GARMIN 430  

Ministère de la Santé  

Arrêté ONG  

Opération Parrainage  

 

Planisphère-Nav/Météo   

Sky Vector  

L' espace aérien SASF  

Posé en 06 à Tambacounda

  Mai 2014 le Conseil Général de l' Isère apporte son soutien à SASF. 2014 Cité Francophone La Rochelle et le Comité de Soutien Apt-Bakel renouvellent leur confiance à SASF; l' accord avec la région médicale de Tambacounda en faveur de Bakel est reconduit . SASF étudie un projet de construction de hangar sur l' aérodrome de Tambacounda .5 Mars 2013 signature d 'un protocole d 'accord avec le Ministère de la Santé et de l' Action Sociale.L' arrêté portant agrément de SASF comme Organisation Non Gouvernementale a été signé le 26 Sept. 2011 par le Ministère de l ' Intérieur

Nos Partenaires


Avertissement



Secours Aérien sans Frontières n'est pas lié ou affilié en aucune façon à l'organisation Médecins sans Frontières.Médecins Sans Frontières est une marque déposée par le bureau international de Médecins Sans Frontières


Un grand merci à nos généreux partenaires !

 
            Dans la lignée de sa Fondation et au travers du service de Mécénat Humanitaire, Air France achemine de nombreux médecins et chirurgiens dans le monde entier et rapatrie les enfants en urgence de soins. Un engagement qui permet à la compagnie d'apporter son soutien à de nombreuses organisations non gouvernementales.

 

5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 17:34

Corentin a maintenant pris ses quartiers à Tambacounda . Depuis la signature de la convention avec le ministère de la sante c’ est le SAMU à Dakar qui assure la coordination médicale des évacuations d ‘urgence .

Le premier appel arrive ce Jeudi 9 Mai en provenance du médecin de l ‘hôpital de Kolda et cueuille notre pilote au saut du lit , il est 7h 30. Le temps de regrouper pilote et équipe de sécurité de l’ aéroport ,les roues du Piper Saratoga quittent à 8h20 le sol de Tamba direction Kolda dans le Sud du pays. Il s ‘agit d ‘une femme à transférer en réanimation cardiaque à Dakar . Des militaires sont là pour aider le médecin accompagnateur à l ‘installation du malade tandis que Corentin après avoir installé un membre de la famille et les bagages s ‘emploie à écarter les curieux en vue du décollage . Le vol au total aura duré 2h35 et la prise en charge à Dakar parfaitement coordonnée .

Le temps de garer ensuite l ‘avion sur le parking de

l ‘aéroclub notre pilote «  fait la rencontre de Guy Bardet qu’ il n ‘avait pas encore vu en vrai ! »(sic) avant de repartir sur son port d ‘attache à Tamba.

L ‘information sur la disponibilité de l ‘avion a du circuler au sein du milieu médical car le Vendredi 10 en fin de journée notre pilote est contacté par le SAMU pour une nouvelle évacuation depuis Matam .Pas de problème l ‘avion est fin prêt pour le prochain vol mais le VFR de nuit n ‘existant pas au Sénégal Corentin a du le reporter au lendemain.

A la première heure après avoir vérifié la météo, déposé le plan de vol et effectué la visite prévol , il est 7h , heure

d ‘ouverture de la tour de contrôle, lorsque l ‘avion décolle de Tamba.

Pour un pilote ces moments sont inoubliables . La masse

d ‘air est calme , la température douce , le paysage survolé magnifique . Il y a certainement là le sentiment d ‘être un privilégié . L ‘arrivée sur Matam n ‘est pas évidente car il

s’ agit d ‘un terrain en latérite qui nécessite de faire une soigneuse reconnaissance avant atterrissage afin de

s ‘assurer que la piste est bien dégagée. Reconnaissance à Matam

 

 

 

 

Reconnaissance à Matam

 

 

 

 

 

Toucher des roues côté sud avec un léger vent arrière .

L ‘ambulance est en attente avec médecin accompagnateur et son malade un patient de 101 ans ! Corentin se gare à côté et 7 mn plus tard le Saratoga décolle direction Dakar dans un grand nuage de poussière .

Une fois de plus la coordination a parfaitement fonctionné et le malade immédiatement pris en charge à Dakar après un vol total de 3h15 .

Par contre pour Guy Bardet tout se complique .Il a reçu entretemps une demande pour l ‘évacuation depuis Ziguinchor d ‘un jeune homme avec plusieurs fractures des vertèbres cervicales et les réserves d ‘essence sont une fois de plus ….épuisées .

Ne parlons pas des comptes de l ‘association également à marée basse par manque d ‘adhérents et de sponsors !

Guy se démènera auprès du ministère de la santé pour le débloquage de la deuxième tranche de l’ allocation essence prévue dans la convention.

Le Lundi 13 Mai l ‘essence est enfin livrée et Corentin, avec Guy Bardet en co-pilote de marque, décolle de Dakar direction Ziguinchor via Banjul capitale de la Gambie . Banjul SPOT 1045

 

 

 

 

 

 

Survol de Banjul sur

 l 'embouchure du fleuve Gambie

 

 

 

 

 

Après un vol sans encombre un atterrissage en milieu de piste est demandé car des chiens vagabondent sur le seuil de piste. Il fait presque nuit quand les deux hommes terminent à Dakar cette éprouvante journée après avoir ramené le blessé , nettoyé l ‘avion et refait les pleins .

( à suivre....)

Partager cet article

Repost 0

commentaires