Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous aider   

SASF a besoin de vous. Le moyen le plus simple est de faire un don:

 

Nous contacter

 
90, Chemin des Ecoutoux
38330 St. Nazaire les Eymes
 
SIRET : 502 628 571 00015 
 

Nous rejoindre   

Vous souhaitez vous impliquer ou juste nous soutenir, devenez membre de l'association:

Bulletin d' adhésion  

Vous êtes pilote? Pourquoi pas vous!

Dossier pilote  

Charte du pilote  

 

Documents administratifs   

Conseil d ' administration  

Statuts  

Rapport moral 2015  

Compte rendu de l 'AG DU 23 avril 2016

 

Documents divers   

PA 32R-301 Handbook  

Century 41 Autopilot  

Aide au pilotage GARMIN 430  

Ministère de la Santé  

Arrêté ONG  

Opération Parrainage  

 

Planisphère-Nav/Météo   

Sky Vector  

L' espace aérien SASF  

Posé en 06 à Tambacounda

  Mai 2014 le Conseil Général de l' Isère apporte son soutien à SASF. 2014 Cité Francophone La Rochelle et le Comité de Soutien Apt-Bakel renouvellent leur confiance à SASF; l' accord avec la région médicale de Tambacounda en faveur de Bakel est reconduit . SASF étudie un projet de construction de hangar sur l' aérodrome de Tambacounda .5 Mars 2013 signature d 'un protocole d 'accord avec le Ministère de la Santé et de l' Action Sociale.L' arrêté portant agrément de SASF comme Organisation Non Gouvernementale a été signé le 26 Sept. 2011 par le Ministère de l ' Intérieur

Nos Partenaires


Avertissement



Secours Aérien sans Frontières n'est pas lié ou affilié en aucune façon à l'organisation Médecins sans Frontières.Médecins Sans Frontières est une marque déposée par le bureau international de Médecins Sans Frontières


Un grand merci à nos généreux partenaires !

 
            Dans la lignée de sa Fondation et au travers du service de Mécénat Humanitaire, Air France achemine de nombreux médecins et chirurgiens dans le monde entier et rapatrie les enfants en urgence de soins. Un engagement qui permet à la compagnie d'apporter son soutien à de nombreuses organisations non gouvernementales.

 

8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 13:37

Après une mise au sol d 'un mois et demi environ pour le renouvellement annuel du certificat de navigabilité et surtout pour le remplacement de deux cylindres défectueux , l 'avion est remis en place à Tambacounda .

Le relève est assurée par Joseph Bercegeay , nouveau chef pilote , qui a déjà réalisé une mission en 2010 et sa compagne Marie qui ont généreusement réservé leurs congés annuels pour consacrer un mois à l 'association.

Arrivés à Dakar le 31 Juillet par le vol AF et après une nuit à la Brazzérade , la première visite est pour notre chef mécano Alwaly Gueye à qui ils remettent 4 précieux colis ramenés de France, contenant des pièces pour l’avion, dont l’horizon artificiel principal et une batterie neuve.

Direction ensuite à la gare routière où nos deux bénévoles optent pur le minibus qui a une heure de départ fixe plutôt que le taxi brousse dont il faut attendre qu’il soit complet et sans assurance de départ . Après un voyage de 11 heures pour arriver à TAMBA, ils sont accueillis par Jules à 2h30 du matin.

Dès le lendemain, nos deux bénévoles se rendent à l’aéroport afin de prendre possession de l’avion et le remettre en ordre "prêt à évacuer" et faire un vol de contrôle.

Ce samedi 3 Août l 'avion est 100% opérationnel et Joseph peut enfin informer le Docteur WADE responsable de la régulation des EVASAN du SAMU National basé à Dakar de sa mise à disposition.

Après une semaine d’attente , Joseph rencontre le Docteur SONKO Médecin Chef de Région à son retour de DAKAR .

La discussion entre les deux hommes porte sur les conséquences récurrentes de nos interventions "par intermittence" soit par manque d’essence, par manque de pilote, ou de l’avion en réparation . Comme cette fois , après deux mois de mise au sol, les différents services perdent l ' habitude de faire appel à SASF et se retranchent derrière leurs habitudes ...

Ayant connaissance de la présence de plusieurs pilotes qui allaient se succéder jusqu’à la fin de l’année, Joseph proposa d’appeler lui-même les différents contacts ce que le Dr SONKO accepta bien volontiers . Joseph battit donc le rappel de tous les districts et de toutes les régions médicales du SENEGAL depuis le téléphone fixe mis aimablement à sa disposition dans les bâtiments de la Région Médicale de TAMBA.

Dès le surlendemain, c'est-à-dire le dimanche 18 août, à 13h30 , le téléphone sonna : le docteur BALDE de BAKEL (ville à la frontière du MALI) Bakel Coucher de soleil au pied du fortappelle pour évacuer sur

 

 

   

 

 Bakel Coucher de soleil au pied du fort

 

 

 

 

DAKAR un bébé de 10 mois qui avait fait une mauvaise chute dans les escaliers. L 'enfant est inconscient. Les parents souhaitent l’accompagner le papa étant infirmier.    

Joseph invite le Docteur BALDE à entrer en contact avec le Docteur WADE pour officialiser l’évacuation.

Sans délais le taxi est commandé , affaires préparées , le substitut du commandant de l 'aéroport de Tambacounda est également appelé pour ouvrir le terrain fermé le Dimanche . Vu l’heure et la distance à parcourir Joseph décide de dormir à DAKAR d’autant plus qu’il va falloir laisser le temps à Alwaly GUEYE de monter les éléments ramenés de France …

La nav est préparée 50 minutes pour BAKEL au 45° , puis 2h50 ensuite pour DAKAR plein Ouest , météo prise et attente du feu vert du Docteur WADE.

Il est 15h35 quand le PA 32 décolle pour BAKEL.

Posé à BAKEL un peu avant 17h . Les formalités administratives avec le SAMU qui exigent la remise d 'un ordre de mission écrit mangent sur le temps disponible car la nuit aéronautique annoncée est 19h30 à DAKAR. Entre-temps l’enfant a repris connaissance Il est dans les bras de sa maman. Elle lui donne le sein pour l’apaiser.

Joseph , pilote IFR , prend la décision d 'appeller la TWR de DAKAR pour négocier une arrivée après la nuit aéronautique . Avant même le dépôt d’un plan de vol Zoulou, il obtient du contrôleur une clairance pour une arrivée IFR sur le radial 090 en rapprochement et au niveau 40, avec une approche à vue car il ne possède pas de fiche de percée.

Après une dernière prévision météo, et au vu des masses nuageuses à traverser , Joseph préfère sagement renoncer à la faveur qui lui est faite , l ' avion n 'ayant pas tous les instruments pour un vol IFR .

Ainsi en concertation avec le médecin et les parents, la décision est prise d’évacuer l’enfant dans le service pédiatrique de l’hôpital de TAMBACOUNDA mieux équipé que celui de BAKEL.

Il est 17h40 quand l 'avion s 'aligne au décollage .

Pleins gaz , l 'avion prend de la vitesse quand soudain un troupeau de vaches se met tranquillement à traverser la piste . Interruption du décollage décidé en urgence , l 'avion roule doucement tandis que le troupeau s 'écarte placidement puis curieusement se met à suivre l 'avion sur la piste ! En bout de piste Joseph fait demi et s 'emploie à faire partir le troupeau en le poursuivant à son tour tout en donnant des coups d 'accélarateur ! La piste est ainsi remontée et débarassée de la gente bovine !

Comme quoi on peut être pilote et un peu cow boy !

Alignement pour un nouveau décollage. Tout est OK notre équipage et son précieux chargement arrivent 1heure plus tard à TAMBA, sous la pluie et le plafond qui n’est plus qu’à 800 ft .

L’ambulance arrive en même temps et le médecin prend en charge l’enfant. Il verra comment son état de santé évolue pendant la nuit et envisagera lr lendemain une éventuelle évacuation sur DAKAR pour un scanner . Les parents remercient chaleureusement notre pilote .

Le lendemain 19 août, Joseph se rend de bon matin à l’hôpital pour prendre des nouvelles de l’enfant dont l 'état s 'est amélioré et qui sera donc soigné à Tamba .

( à suivre )

Partager cet article

Repost 0

commentaires