Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous aider   

SASF a besoin de vous. Le moyen le plus simple est de faire un don:

 

Nous contacter

 
90, Chemin des Ecoutoux
38330 St. Nazaire les Eymes
 
SIRET : 502 628 571 00015 
 

Nous rejoindre   

Vous souhaitez vous impliquer ou juste nous soutenir, devenez membre de l'association:

Bulletin d' adhésion  

Vous êtes pilote? Pourquoi pas vous!

Dossier pilote  

Charte du pilote  

 

Documents administratifs   

Conseil d ' administration  

Statuts  

Rapport moral 2015  

Compte rendu de l 'AG DU 23 avril 2016

 

Documents divers   

PA 32R-301 Handbook  

Century 41 Autopilot  

Aide au pilotage GARMIN 430  

Ministère de la Santé  

Arrêté ONG  

Opération Parrainage  

 

Planisphère-Nav/Météo   

Sky Vector  

L' espace aérien SASF  

Posé en 06 à Tambacounda

  Mai 2014 le Conseil Général de l' Isère apporte son soutien à SASF. 2014 Cité Francophone La Rochelle et le Comité de Soutien Apt-Bakel renouvellent leur confiance à SASF; l' accord avec la région médicale de Tambacounda en faveur de Bakel est reconduit . SASF étudie un projet de construction de hangar sur l' aérodrome de Tambacounda .5 Mars 2013 signature d 'un protocole d 'accord avec le Ministère de la Santé et de l' Action Sociale.L' arrêté portant agrément de SASF comme Organisation Non Gouvernementale a été signé le 26 Sept. 2011 par le Ministère de l ' Intérieur

Nos Partenaires


Avertissement



Secours Aérien sans Frontières n'est pas lié ou affilié en aucune façon à l'organisation Médecins sans Frontières.Médecins Sans Frontières est une marque déposée par le bureau international de Médecins Sans Frontières


Un grand merci à nos généreux partenaires !

 
            Dans la lignée de sa Fondation et au travers du service de Mécénat Humanitaire, Air France achemine de nombreux médecins et chirurgiens dans le monde entier et rapatrie les enfants en urgence de soins. Un engagement qui permet à la compagnie d'apporter son soutien à de nombreuses organisations non gouvernementales.

 

2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 11:54

Le Lundi 13 au matin Christian apprend qu’une EVASAN  s’organise pour Dakar . Il s’agit d’une fillette de 13 ans qui sera accompagnée de sa mère et d’une infirmière . Sans plus attendre notre pilote prépare son avion  . Il ne s’agit pas de faire attendre les passagers !

C’est le Docteur Milogo qui lui donnera le feu vert . Il est 21h30 .


Rendez vous est pris pour le lendemain . Un chauffeur viendra le prendre à 8h00 à son hôtel pendant qu’une ambulance se rendra avec la fillette à l’aéroport pour un décollage prévu à 9h00 .

Le Mardi 14 tôt le matin et après quelques rappels téléphoniques nécessaires , l’ambulance arrivera finalement à 9h40 . Le pilote et les infirmiers procèdent au transfert de la fillette . La maman et l’enfant et les bagages totalisent moins de 80 Kg . Pas de problème de centrage !



 





Coordination réussie entre Tambacounda et Dakar . La fillette sera récupérée dès
l 'atterrissage !

 

 

 

 

 

 


Décollage à 10h02. Montée au niveau 65. Il fait 36 °. Atmosphère stable. Il y a un vent de face qui diminue la vitesse sol à 110 nœuds pour un vitesse air de 115 nœuds.

Christian branche le pilotage automatique jusqu'au contact avec la tour de contrôle de Dakar .


Il s’ annonce comme avion sanitaire et demande le parking aéroclub comme point de rencontre avec l’ambulance qui a été réservée . Le contrôleur se propose d’assurer la coordination avec l’hôpital de Dakar et confirme dans la foulée l’arrivée de l’ambulance .


Posé à 12h22 pour un vol de 2h20 . L’enfant est immédiatement prise en charge .


Les pleins sont faits , le plan de vol retour déposé , décollage avec l’infirmière à 14h40 non sans avoir chargé, à la demande du commandant de l’aéroport, quelques colis contenant de nouvelles tenues pour les sapeurs pompiers .

Echange de bons procédés qui faciliteront les relations futures !


Ni l’infirmière , ni Christian n’ ont eu le temps de déjeuner !

 

Montée au niveau 55 . Le vent est favorable . Tout va bien pendant une heure de vol jusqu'au environ du point de report de Nuras.

Là ça commence à turbuler et l'horizon artificiel décroche. Christian coupe le pilote automatique et reprend en manuel.


Jusqu'à Tamba il faut constamment corriger le cap et l'altitude car la masse d'air est plutôt violente.

L’infirmière commence à pâlir ! Elle donne des signes de mal de l'air mais elle résistera jusqu'à l'arrivée à Tamba.
Atterrissage à 16h42. Le vol a duré 02h00.





Le charmant sourire de l 'infirmière ne sera plus le même après le vol retour !










Les pompiers viennent récupérer leurs colis. Très contents ils remercient  chaleureusement notre pilote.

C'est d'actualité, il fait 40° C ! Ils vont se dépêcher d'essayer leurs nouvelles tenues.

 

Notre infirmière remise de ses émotions ( c'était ses premiers vols) retourne aussitôt à l'hôpital tandis que Christian en présence du Dr. Milogo venu aux nouvelles prépare l 'avion pour la prochaine fois .

 

Retour à l'hôtel à 18h30. Fin de journée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires