Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous aider   

SASF a besoin de vous. Le moyen le plus simple est de faire un don:

 

Nous contacter

 
90, Chemin des Ecoutoux
38330 St. Nazaire les Eymes
 
SIRET : 502 628 571 00015 
 

Nous rejoindre   

Vous souhaitez vous impliquer ou juste nous soutenir, devenez membre de l'association:

Bulletin d' adhésion  

Vous êtes pilote? Pourquoi pas vous!

Dossier pilote  

Charte du pilote  

 

Documents administratifs   

Conseil d ' administration  

Statuts  

Rapport moral 2015  

Compte rendu de l 'AG DU 23 avril 2016

 

Documents divers   

PA 32R-301 Handbook  

Century 41 Autopilot  

Aide au pilotage GARMIN 430  

Ministère de la Santé  

Arrêté ONG  

Opération Parrainage  

 

Planisphère-Nav/Météo   

Sky Vector  

L' espace aérien SASF  

Posé en 06 à Tambacounda

  Mai 2014 le Conseil Général de l' Isère apporte son soutien à SASF. 2014 Cité Francophone La Rochelle et le Comité de Soutien Apt-Bakel renouvellent leur confiance à SASF; l' accord avec la région médicale de Tambacounda en faveur de Bakel est reconduit . SASF étudie un projet de construction de hangar sur l' aérodrome de Tambacounda .5 Mars 2013 signature d 'un protocole d 'accord avec le Ministère de la Santé et de l' Action Sociale.L' arrêté portant agrément de SASF comme Organisation Non Gouvernementale a été signé le 26 Sept. 2011 par le Ministère de l ' Intérieur

Nos Partenaires


Avertissement



Secours Aérien sans Frontières n'est pas lié ou affilié en aucune façon à l'organisation Médecins sans Frontières.Médecins Sans Frontières est une marque déposée par le bureau international de Médecins Sans Frontières


Un grand merci à nos généreux partenaires !

 
            Dans la lignée de sa Fondation et au travers du service de Mécénat Humanitaire, Air France achemine de nombreux médecins et chirurgiens dans le monde entier et rapatrie les enfants en urgence de soins. Un engagement qui permet à la compagnie d'apporter son soutien à de nombreuses organisations non gouvernementales.

 

19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 17:53
2 EVASAN et un pneu!

Et deux evasan de plus pour Marcel les 12 et 14 mars, mais pas sans difficultés, il nous raconte:

Le 12 mars dans l'après-midi je reçois un premier appel de l'hôpital régional de Ziguinchor qui me demande l'évacuation de deux malades, une patiente victime d'un AVC et un patient tetraplégique souffrant de complications respiratoire graves .

Ceci implique donc deux évacuations avec une priorité donnée en fonction de la pathologie la plus grave. Cet appel ayant été tardif il faut aller vite à cause de l'heure du coucher du soleil à Dakar qui à 19H19, ma dead line est donc 19H34. Ce sera juste mais si l'ambulance n'a pas de retard à Ziguinchor c'est jouable.

Je décolle dans les 45 minutes qui suivent le premier appel avec la confirmation par le Samu,le Docteur Wade, de la validité de la demande. Arrivé à Ziguinchor malheureusement le pneu du train principal gauche est endommagé avion immobilisé sur la piste. Je suis donc obligé d'interrompre l'évacuation. Avec l'aide des pompiers je fais dégager l'avion vers un poste sur le tarmac.

Contact est pris avec notre mécanicien à Dakar ainsi qu'avec Xavier Diatta (notre vice président au Sénégal) qui commencent à organiser le dépannage. Alwaly (notre chef mécanicien) prépare un roue et trouve un mécano pour effectuer le changement de la roue et Xavier arrive à obtenir un billet sur le vol régulier qui se pose le lendemain après midi, le dimanche 13 à Ziguinchor. Là encore le timing est serré pour la même raison que la veille, le coucher du soleil. Le vol régulier est à l'heure,c'est un chance. Le mécano est là immédiatement et commence le travail. Pour la petite histoire l'escale du vol régulier est très courte et notre mécano doit repartir avec car il n'y a pas de place pour lui dans notre avion. Xavier a obtenu du PDG de la compagnie de l'attendre!

En une quarantaine de minutes la roue est changée l'ambulance attend, la malade est embarquée et nous pouvons partir. Fort heureusement j'apprends que l'état de la malade n'a pas empiré et nous nous posons à Dakar une heure trente plus tard.

Le lendemain matin retour à Ziguinchor pour le deuxième malade heureusement maintenu en vie pendant ce temps par le personnel de l’hôpital. Cette fois-ci tout se déroule sans anicroches,puis retour vers Tambacounda.

Excellent travail Marcel et un grand merci à Xavier et Alwaly pour leur implication dans ces évacuations!

2 EVASAN et un pneu!

Partager cet article

Repost 0
Publié par SASF
commenter cet article

commentaires